Les Roulomaniacs

Le site sur l'automobile ancienne et contemporaine .


Heures au format UTC



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 441 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivante
Auteur Message
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 28 Jan 2015, 08:27 


Image

En 1719, est installé à Carteret une capitainerie, un service de garde côte et un service de guet.
En 1743, un corps de garde pour les signaux prend possession des locaux
et une batterie de canons y est installée.

En 1806, le sémaphore est répertorié.
En 1859 on peut dater de manière certaine la présence d’un sémaphore à Carteret.
A l’emplacement du sémaphore, pendant la deuxième guerre mondiale,
les armées allemandes installent un poste d’écoute,
ce poste est détruit par une escadrille alliée le 28 avril 1944.

Pendant près de quarante ans, il ne subsiste que des ruines.

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 28 Jan 2015, 08:28 


Image

En 1984, la marine nationale décide de reconstruire un sémaphore sur le site
pour compléter la chaine des postes de veille du Mont saint Michel à la frontière belge
assurant ainsi une surveillance côtière de l’arrondissement de Cherbourg.
Le nouveau sémaphore est inauguré le 17 décembre 1985.
http://patrimoine-maritime-normand.org/semaphore-de-Carteret

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 28 Jan 2015, 08:28 

Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 16 Fév 2015, 18:59 



Le phare de la Pointe d'Agon
Agon-Coutainville - Manche -

Image

Il est là-bas, tout au bout de la Pointe d'Agon, bien loin d'Agon-Coutainville, dans la Manche.

Image



http://www.normandie-tourisme.fr/ a écrit:


Construit en moellons et pierre de taille du pays, couvert de zinc pour résister au vent,
il assure depuis 1856 le repérage pour les marins.
Le phare est lié à l’histoire du port de Regnéville qui vit jadis le trafic annuel de plus de trois cents navires tant français, anglais que norvégiens.

Le phare est ouvert dans le cadre de certaines visites guidées ou expositions. Calendrier disponible à l’Office de Tourisme.

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 16 Fév 2015, 19:01 

Image


Image


http://patrimoine-maritime-normand.org/ a écrit:



Un fort est construit à la pointe d’Agon en 1747 dans le but de défendre l’entrée des havres de Régnéville-sur-mer et de Coutainville. Il est démoli en 1776 par les marées. Ce fort figure sur la carte de Cassini (feuillet de Coutances, 1754-1759).

Le phare d’Agon se dresse à l’emplacement de l’ancien fort ; un feu est allumé en février 1856. Il s’agit d’un feu style lampe pigeon fonctionnant à l’huile de colza fixe blanc sur une tourelle carrée en maçonnerie et corps de logis de 7m de hauteur.

En 1936, une lampe à mèches Aladin imbibées de pétrole portant à incandescence un manchon d’amiante a été substituée à l’ancienne lampe.

En 1939 a débuté l’étude de la substitution du gaz propane à la lampe à mèche afin d’automatiser le phare mais les travaux ne sont pas exécutés à cause de la guerre, il sera équipé en 1946.

Le 24 avril 1942, l’optique est détruite par fait de guerre.


_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 16 Fév 2015, 19:02 

Image


Image

http://patrimoine-maritime-normand.org/ a écrit:



En 1969 l’équipement devient électrifié, une cellule photoélectrique déclenche l’allumage et l’énergie provient d’accumulateurs chargés uniquement par la lumière solaire dans la journée.

La tour a été exhaussée de 12m après la guerre. Actuellement, le feu automatisé est à 2 occultations (un éclair long suivi d’un éclair court) toutes les 5 secondes, avec deux secteurs blanc et rouge.

La portée de ce phare est de 10 milles pour le secteur blanc et de 7 milles pour le secteur rouge.

Selon un témoignage du début du 20e siècle (le capitaine Le Roi, régnévillais et plus de vingt fois cap-hornier), la pointe d’Agon s’est considérablement étendue vers le sud au fil des ans, les navires qui entraient ou sortaient du havre de Régnéville passaient, avant la guerre de 1914-1918, à moins de cent mètres du phare. Maintenant, la passe est à un bon kilomètre plus au sud.


http://www.agoncoutainville.fr a écrit:


En 1985 – quatre modules de cellules photovoltaïques, fixés à la rambarde de la plate-forme fournissent par l’intermédiaire de batteries toute l’électricité nécessaire à l’éclairage du feu. L’énergie solaire est ici appliquée pour la première fois à un phare de la France septentrionale
.



_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 16 Fév 2015, 19:05 

Image



Phare de la Pointe d'Agon - Manche -

1er feu : 1856
tourelle carrée en maçonnerie 7m de hauteur à l'origine, 12mètres aujourd'hui
et corps de logis

2 occultations (un éclair long suivi d’un éclair court) toutes les 5 secondes, avec deux secteurs blanc et rouge.

Portée : 10 milles pour le secteur blanc et de 7 milles pour le secteur rouge

Automatisée,
éclairage photovoltaïque


_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 08:10 

Image


Le phare de Goury
- Pointe de La Hague - 50 -

Le phare est situé sur le Cap de la Hague, au Raz-Blanchard.
C'est un phare en mer d'une hauteur de 52 mètres, de forme cylindrique en pierres de granit.
Sa portée est de 23 milles et son feu est à éclats blancs 5s.

Ses coordonnées géographiques sont:
49º 43' 22" N
1º 57' 16" W

Le phare est automatisé depuis 1990 et télécontrôlé à partir de Cherbourg. Il ne se visite pas.

La décision de bâtir le phare de Goury, est prise suite suite aux naufrages de 27 navires pour la seule année 1823.

L'ingénieur  Morice de La Rue décide l’implantation sur le rocher le Gros du Raz, à 1000 mètres au sud-Ouest du cap de la Hague.
Le phare devait signaler aux navigateurs les dangers du fameux Raz Blanchard après de nombreux naufrages.
Selon l’ingénieur, le Raz Blanchard est l’un des plus mauvais coins de France.
Quand le vent souffle, par grande marée, la vitesse des courants peut atteindre 12 nœuds, c’est-à-dire 23 kilomètres à l’heure.
La zone porte bien son nom : le canal de la Déroute.





ImageImage

lahague.com a écrit:

Le rocher du Gros du Raz, présentant une surface circulaire de 10 mètres de rayon,
s'élève à 1 mètre environ au-dessus des hautes mers d’équinoxe.

Le phare proprement dit n’avait pas besoin d’une assiette aussi large.
Il est apparu cependant nécessaire pour l’ingénieur Morice de La Rue d’utiliser toute l’étendue disponible
en établissant une plate-forme autour du soubassement de la colonne.
Pendant la construction, un réduit insubmersible, où l’on pouvait déposer les ustensiles et les matériaux flottants, était indispensable,
et la plate-forme a rempli cette fonction. Elle présente le double avantage de former une véritable défense contre le choc des lames,
et d’offrir aux gardiens un espace d'évolution extérieur où ils pouvaient se dégourdir les jambes et profiter de l'extérieur et du soleil.

Le massif qui supporte la plate-forme, au milieu de laquelle s’élève le phare proprement dit,
est enveloppé par un gros mur dont le revêtement extérieur se compose de pierres de taille de granit,
et qui est formé dans le reste de son épaisseur par de la maçonnerie de moellons.
L’intervalle compris entre ce mur et le soubassement de la colonne a été rempli avec des pierres sèches soigneusement arrimées.

Le phare proprement dit est entièrement formé de blocs équarris dont les parements extérieurs sont finement taillés
et les faces intérieures simplement piquées à la grosse pointe.
Les marches de l’escalier hélicoïdal (200 marches) qui règne du bas jusqu’à la chambre de service du phare sont engagées dans le mur de la cage.
Toutes les voûtes de séparation des différents étages (10 au total), n’ont été construites qu’après l’achèvement complet de la colonne,
le montage des matériaux ayant été opéré par l’intérieur.


_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 08:11 


Image

- 1er novembre 1837 : allumage sur une tour en pierre de taille de 47 mètres de hauteur.

- 1909 - modification du vitrage polygonal en vitrage cylindrique

- août 1971 : installation d'un aérogénérateur

- 1989 : installation des groupes électrogènes et automatisation

- mai 1990 :les trois derniers gardiens, Robert Chilard, Lionel Jeanne et Hubert Dejarcy descendent définitivement.


Image
Image
Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 08:12 

Image



Tour cylindrique sur soubassement cylindrique en pierre de taille avec double-escalier d'accès et échauguette.
Soubassement formant plate-forme avec rambarde métallique.
Colonne avec astragale, terminée par un congé supportant la passerelle avec une rambarde métallique.
Lanterne de grande taille Ø 4 mètres.


Image

ImageImage

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 08:13 

Image
Image



1ère optique :
01 novembre 1837 : Feu fixe Blanc de 1er ordre focale 0, 92 m.

Autres optiques :
31 août 1890 : Feu à éclat de 10 sec. Focale 0, 92 m. avec une optique de 16 panneaux. Rotation sur galets.
3 septembre 1905 : nouveau feu à la puissance renforcée et un éclat toutes les 5 secondes.
Focale 0, 70 m de 4 panneaux au 1/4 rotation sur cuve à mercure 4 colonnes.
Après 1950 : optique double de 0, 30 m de focale à 4 panneaux au 1/4 BBT. (démontée).

Cuve à mercure : 1905 (démontée).

Combustibles :
Huile végétale : 1837.
Huile minérale : 1890 - lampe à 6 mèches .
Vapeur pétrole : 1905.

Signal sonore : 1910.
Electrification : 1971.
Automatisation : 1989.



Image
Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 08:14 

ImageImage
http://www.culture.gouv.fr/ a écrit:



- Etat actuel :
Tour cylindrique hauteur 52 m en maçonnerie de pierres apparentes
sur soubassement cylindrique en maçonnerie de pierres apparentes avec escaliers d'accès, terrasse, échauguette.
Vibrateur ELAC 300 Mhz sur la passerelle.
Lanterne Ø4 m blanche sans décoration, à 3 niveaux de vitrage cylindrique sans boule et sur murette maçonnée.
Optique tournante focale 0, 30 m à 4 éclats réguliers à 4 panneaux au 1/4, monture métal.
Cuve à mercure BBT Ebor 2200. La cuve est située sur un plancher reposant sur l'ancienne cuve "pissotière"de 1905 et dont le flotteur à disparu.
Lampe incandescence de 250 watts.
Feu blanc à éclats réguliers 5 sec.
Portée 19 milles.



Image

culture.gouv.fr/documentation/Les grands phares du littoral de France inventaire national

Le phare depuis la webcam de Goury CLIC

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 14:08 

Image


Mise en service en service 1897
Hauteur 12 mètres

automatisé en 1906
Feu blanc à 10 milles 18 km, rouge et vert à 7 milles, 4"
Latitude 49° 33,2 Nord
Longitude 01° 51,7 Ouest


Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 17 Fév 2015, 14:09 

Image


Image
http://patrimoine-maritime-normand.org a écrit:


En février 1858
, un premier feu blanc directionnel est installé sur une potence en fonte

En avril 1876, un feu fixe à secteur blanc et rouge est installé sur une tourelle en tôle de 8 mètres de hauteur.

En novembre 1876, le feu est déplacé dans la maison des gardiens à 466 mètres en arrière, à flanc de la colline surplombant le port.

Le 15 novembre 1896, le feu est déplacé sur une cabane en tôle et montants en fer de 6,60 mètres de hauteur.
L’ouvrage est enlevé par les éléments déchainés dans la nuit du 24 au 25 décembre 1896 puis, le 3 mars 1897, c’est au tour du feu provisoire d’être enlevé par la mer.

Le 10 novembre 1897
, le phare définitif est allumé sur une tourelle cylindrique en pierres de taille de 12 mètres de hauteur située sur la digue ouest du port.
Il est automatisé en 1906,

Ce phare est équipé d’un feu à secteur, (vert, blanc, rouge) portée du secteur blanc 10 miles, secteurs rouge et vert, 7 miles,
occultation toutes les quatre secondes.


Trois autres feux balisent le port : celui de la digue nord, celui de l’épi de l’Ecluse et celui de l’épi du bassin de commerce.



_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 07 Juil 2015, 10:22 



Image

Pharo della Vitoria (Phare de la Victoire)
Trieste
Construction 1927
Hauteur 68 mètres
115 mètres au-dessus des eaux
Portée 41km

45° 40′ 32″ Nord
13° 45′ 25″ Est


_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 07 Juil 2015, 10:24 



Image


Lanterna di Trieste (Lanterne de Trieste)
Construction 1833
Hauteur 33,50 mètres
Portée12 miles

45°38′57″Nord
13°45′22″Est



_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 07 Juil 2015, 10:25 


Image


Lanterna di Trieste (Lanterne de Trieste)
Construction 1833
Hauteur 33,50 mètres
Portée12 miles

45°38′57″Nord
13°45′22″Est


_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 26 Aoû 2015, 09:48 



Phare de la Fenêtre
- Port de La Houle - Cancale - 35 -



Image


Projet d'établissement d'un feu de port sur le rocher de la Fenêtre
Plan, par l'ingénieur ordinaire Paul Floucaud de Fourcroy, 30 juin 1859

Première adjudication le 23 mars 1861  restée infructueuse.
Seconde adjudication le 6 juin 1861, travaux effectués par Pareur entrepreneur à Châteauneuf
Après résiliation de l'entreprise, les travaux sont adjugés à un  entrepreneur de Saint-Malo (Raffray),
et achevés en 1863

Tourelle cylindrique en maçonnerie en granite - pierre de taille
Hauteur :11,50 mètres

Mars 1863 : après un an de travaux, le feu fixe rouge du port s'éclaire pour la première fois.

9 janvier 1906 : feu fixe vert
1913 : la lampe à huile est changée pour une lampe à incandescence





Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 26 Aoû 2015, 09:49 

Image



1936 : prolongement de la jetée de la Fenêtre
Déclassé après la mise en service du feu situé au bout de la cale de la Fenêtre,
le phare est peint en blanc et perd son lanternon en cuivre.

La municipalité lui redonne son aspect d'origine en 1990.


Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 26 Aoû 2015, 09:50 

Image

lors du prolongement de la jetée dont les travaux débutent en 1935,

un nouveau feu fixe vert est implanté au sommet d'un pylône métallique de 10m de hauteur.
Mise en service 28 Août 1937


Image

35

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 26 Aoû 2015, 11:18 


L’ancienne lanterne du phare des Triagoz marque l’entrée de la subdivision des Phares et Balises, au port de Lézardrieux

Image
http://www.lapressedarmor.fr/ a écrit:


Le gardien de phare, une image d’Épinal

Bien sûr, tout le monde a en tête cette image du gardien de phare, qui brave en solitaire, à des miles de la côte, les tempêtes.
Mais ce temps est révolu.
« C’est une image d’Épinal que l’on veut faire évoluer, admet l’ingénieur subdivisionnaire.
Le gardien avec sa pipe, sa barbe, sa casquette, qui sauve le monde. Oui, il a existé, oui il l’a fait.
Mais depuis trente ans, les phares sont automatisés et les métiers ont changé.
Sans renier le passé et tous les hommes qui l’ont vécu, on veut montrer la réalité, le matériel et la technicité des équipes d’aujourd’hui. »

Depuis Lézardrieux, Phares et Balises intervient sur 450 km de côte des Côtes-d’Armor et d’Ille-et-Vilaine,
et veille sur 750 établissements de signalisation maritime :
13 phares dont 7 en mer, 197 bouées, 72 feux, 63 tourelles, 7 amers et 398 espars.




_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 26 Aoû 2015, 11:22 

Image
http://www.lapressedarmor.fr/ a écrit:



Au total, 36 agents (25 à Lézardrieux, 15 à Saint-Malo), aidés de 16 marins pour l’armement des navires, s’attellent à la tâche.
Des maçons, des peintres, des menuisiers, des électriciens, des services administratifs… et des anciens gardiens,
reconvertis techniciens, travaillent à la bonne maintenance et conservation du patrimoine maritime.

Aux beaux jours, ils sont au maximum à l’extérieur en intervention sur les infrastructures maritimes.
L’hiver, ils restent davantage dans l’enceinte du parc à Lézardrieux, pour travailler en ateliers ou à l’entretien des bâtiments.
Enfermés ? Pas vraiment.
Le site, qui se fond au port de Lézardrieux, avec vue exceptionnelle sur l’embouchure du Trieux, ne manque vraiment pas de cachet.






_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
Posté: 26 Aoû 2015, 11:25 


Image


http://www.lapressedarmor.fr/ a écrit:


Installé là depuis 1890, le parc de Phares et Balises,
détruit en 1944 par l’armée allemande à l’exception du logement du subdivisionnaire,
est un bel ensemble de maisons en granit.
Depuis dix ans, l’équipe de Phares et Balises a entrepris sa mise en valeur pratique et esthétique.
De la modernité, une enfilade d’ateliers mais aussi des curiosités nichées ici et là,
comme ces cloches des Triagoz et du Grand Léjon qui sonnaient autrefois en cas de brouillard.

Et puis, pour faire rêver un peu, le service va mettre en scène, sur son terre-plein arrière, près de sa cale de service,
toutes ces bouées, lanternes et matériel colorés.
Véritables marqueurs de la mer qui font voguer l’imaginaire.





Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
MessageSujet du message: Capbreton-Hossegor - 40 -
Posté: 24 Mar 2016, 08:40 



D'un côté, c'est Hossegor, de l'autre, c'est Capbreton...

Image



Image


_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Bigleux vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Avr 2011
Messages: 26780
Localisation: ICI ou AILLEURS, mais je suis là !
Sexe: Féminin
MessageSujet du message: Capbreton-Hossegor - 40 -
Posté: 24 Mar 2016, 16:52 

Image



Image

_________________




L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier
(proverbe russe)




les-photos-de-mamicha (mon blog)
ImageImageImage




Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 441 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivante


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit